Le cours d'expérience par élément

L'entretien RSS (entretien en re-situ subjectif) est un entretien au cours duquel le visiteur commente l'enregistrement vidéo de sa perspective subjective.

La perspective subjective est l'enregistrement vidéo de la perspective visuelle du visiteur pendant sa visite.

Le signe hexadique (SH1...5) comporte un ensemble articulé de catégories descriptives qui, une fois renseignées, permet de faire émerger le cours d'expérience du visiteur.

Le cours d'expérience décrit la construction du sens pour l’acteur, au fur et à mesure de son activité.



Différents cours d'expérience en relation avec le même élément

Image Élément Résumé du cours d'expérience EES
-3 +3
CE L'élément poulie-courroies Bix SH4 comprend très vite l'élément, les possibilités de modifier les rapports entre roues de différentes tailles à l'aide des courroies et il fait également le lien avec le programme enseigné au collège et tire pleinement parti du dispositif. +3
CE L'élément poulie-courroies Elodie SH1fait face à un élément qui est déjà parfaitement assemblé, laissé en l'état par le visiteur précédent. Elodie ne comprend pas l'intérêt de cet élément qui consiste à tourner une manivelle dans un sens ou dans un autre pour faire avancer une boule. -1 à 0
CE L'élément poulie-courroies Margaux SH3ne sait pas comment s'y prendre même avec l'aide de sa marraine qui lui lit les consignes. Elle construit la connaissance : "En plaçant les courroies d'une certaine façon, on peut déplacer la bille en haut" +1
CE L'élément poulie-courroies Niko SH3investit l'élément alors qu'il est occupé par un autre visiteur. L'élément est déjà construit et Niko a juste à tourner la manivelle pour faire tourner les boules. Il  construit la connaissance : je fais tourner très vite la poulie et fais tourner très vite la balle. > 0
CE L'élément poulie-courroies Paolo SH1a déjà essayé cet élément mais c'est la première fois qu'il arrive a faire tourner toutes les poulies en même temps. > 0
CE L'élément poulie-courroies Samuel SH1a une démarche bien renseignée : il fait-face puis engage une interaction en surveillant les modifications. Il entend un "tac tac tac" qu'il interprète comme "ne pas forcer sur le mécanisme" et construit la connaissance : le dispositif sert à faire tourner une bille dans un sens puis dans un autre. +2,5
CE L'élément poulie-courroies Vinciance SH2place une courroie qui relie deux poulies de façon à déplacer la bille du haut. Sa mère lui demande de vérifier si tourner en sens inverse, modifie le sens de déplacement de la bille. +3
       
CE L'élément roue-bielle-piston-lumière Bix SH3lit les consignes et notamment les défis à réaliser. Il sait exactement comment il doit allumer les lampes.  Il renforce la connaissance : « La distance entre la fixation de la bielle et l'axe de la roue est en relation avec l'amplitude du piston » +2 +3
CE L'élément roue-bielle-piston-lumière Margaux SH2ne sait pas quoi faire ; c’est l’observation d’un autre visiteur qui lui indique quoi faire. Elle fait tourner la roue sans la bielle mais la lumière est déjà allumée alors qu’elle s’attend à ce que ses efforts allument l’ampoule, elle reste allumée tout le temps. Margaux construit la connaissance que quelque chose ne va pas ou qu’elle s’y prend mal.  
CE L'élément roue-bielle-piston-lumière Niko SH2veut allumer les deux lumière en même temps, ce qui n'est pas prévu par le dispositif. Malgré cela, Niko se dit "très content" et dit "moi je reste et j’ai refait ici dans la tête" en regardant les illustrations des consignes. +3
CE L'élément roue-bielle-piston-lumière Olan SH1reste en retrait de l'élément pendant que sa tante essaye différentes actions. Il observe que rien ne se passe et la tante met fin à l’essai en disant « je pensais que ça s’allumait » et elle remet la bielle en place. -1
CE L'élément roue-bielle-piston-lumière Renzo SH1saisit que la manivelle doit être tournée, que les courroies transmettent le mouvement mais il s’arrête là, nous ne savons pas s'il disposait à ce moment de l'axe qui permet d'allumer les lampes. Il allume les lampes en déplaçant la tige avec les mains.  
CE L'élément roue-bielle-piston-lumière Samuel SH2est préoccupé par faire tenir la bielle en place qui se détache à deux reprises. Il construit la connaissance :"Si le dispositif n'a pas de liaison stable, on ne peut pas savoir quoi faire" -0,5
CE L'élément roue-bielle-piston-lumière Vinciance SH2aperçoit un ensemble roue-tige qu’elle actionne ce qui allume une lampe. Elle construit la connaissance « la tige monte et ça fait de la lumière ». Elle ne semble pas vraiment mobiliser un cadre de référence particulier, le résultat obtenu nous semble ténu et pourtant Vinciane attribue la valeur +2 sur l’Échelle d'Evaluation des Sentiments. +2
       
CE L'élément poulie-poids Margaux SH1est guidée dans ses gestes par sa marraine qui l'invite à partager la connaissance : "quand je l'attache à une poulie, c'est plus léger"  
CE L'élément poulie-poids Niko SH1tire sur la corde et renforce la connaissance « tirer sur la corde fait monter le poids » en tant que but de l'élément. > 0
CE L'élément poulie-poids Vinciance SH3essaye de comprendre le fonctionnement, le but « c’est quoi ça ? » de l’ensemble poulies et cordes sans y arriver. Elle demande à son père « comment on fait ? » Vinciane observe son père enroulant précisément la corde autour des poulies. Puis Vinciane enroule la corde autour des poulies comme elle a vu son père le faire et dire « c’est le système des poulies ». Elle renforce la connaissance : une poulie permet de porter plus facilement un objet.